Dans le cadre de son programme d’actions global en faveur de l’architecture et des paysages du Marais poitevin, le Parc naturel régional du Marais poitevin a lancé un concours de maisons et habitats contribuant à la qualité paysagère du Marais poitevin.

L’objectif de ce concours est double. Il s’agit de recueillir des exemples de belles habitations du territoire et récompenser les plus remarquables, mais aussi, et surtout, d’impliquer les habitants et de connaître leur regard sur l’architecture locale en les invitant à faire partie d’un jury partagé.

Le CAUE de la Charente-Maritime, le CAUE des Deux-sèvres et le CAUE de la Vendée sont partenaires de cette opération.

Tous les détails de ce concours sont disponibles sur le site du Parc naturel régional du Marais poitevin

> Télécharger le flyer

> Télécharger le dépliant

 

Le CAUE a fait l’acquisition de la valise pédagogique “La Ville en Valise” conçue par l’association Les Robins des Villes. Il s’agit d’un outil d’aide à la réalisation de projets pédagogiques sur le thème de la ville, de l’urbanisme, du cadre de vie.

Les 16 et 17 février 2017, les Robins des Villes sont venus à La Rochelle pour former l’équipe du CAUE 17 à l’utilisation de cet outil. Pour l’occasion le CAUE a convié de nombreux professionnels de la pédagogie présents sur le département de la Charente-Maritime (animateurs du patrimoine, médiateurs culturels, conseillers pédagogiques, etc… ). Ils pourront ensuite emprunter l’outil pour enrichir leur programmation existante ou monter de nouveaux ateliers en partenariat avec le CAUE 17.

> Consulter le site de la Ville en Valise

Retour en image sur les deux jours de formation

 

Visuel : Photo Destination Royan Atlantique – M. Chaigneau

Le CAUE 17 vient de confier à Gilles Ragot, historien de l’architecture, une étude sur cinq ans consacrée aux villas du balnéaire en Charente-Maritime entre la fin de la seconde guerre mondiale et le début des années 80.

La connaissance et la mise en valeur du patrimoine architectural et urbain du XXe siècle est un des enjeux pour le territoire de la Charente-Maritime. Ce patrimoine est très exposé et il est important de mieux le connaître afin de mener des actions de sensibilisation et de diffusion.

En 2010, le CAUE engageait une étude de repérage du patrimoine du XXe siècle de la Charente-Maritime, en partenariat avec la DRAC Poitou-Charentes. Confiée à Virginie Segonne-Debord, architecte du patrimoine, l’étude avait pour objectif de mesurer l’importance de ce patrimoine à partir d’un échantillon géographique de la Charente-Maritime. En 2015, la DRAC Poitou-Charentes confie à Gilles Ragot une mission de repérage sur la production architecturale la plus significative sur la période 1900-2000 sur l’ensemble du territoire de l’ancienne région Poitou-Charentes, hors agglomérations.

Parmi les thèmes émergeant de ces études, apparaît la villa balnéaire, sans pour autant qu’elle fasse l’objet d’une étude spécifique. Pourtant, la question du logement, collectif et individuel, se situe au cœur des enjeux et de l’expérimentation qui animent les architectes du XXe siècle. Mais alors que les études sur l’habitat collectif, notamment les grands ensembles, sont nombreuses, l’habitat individuel reste encore peu étudié alors que 66% des français vivent dans des maisons et plébiscite ce type de logement.

Sur le littoral de la Charente Maritime, de l’anse de l’Aiguillon à l’estuaire de la Gironde, l’architecture balnéaire a pris majoritairement la forme d’une architecture de maisons individuelles qui constitue aujourd’hui un patrimoine majeur. Résidence principale ou résidence secondaire, la maison se fait volontiers le reflet de l’évolution des modes de vie, ce qui induit des plans, formes et espaces innovants. Cette étude d’ensemble permettra de mieux connaître cette production sur un plan typologique, historique et patrimonial, et permettra un développement de ce littoral en accord avec son histoire et son identité.

Le 3 février dernier, lors d’une conférence inaugurale à ce programme de recherche, Gilles Ragot a proposé un état de la connaissance sur ce sujet ainsi que les enjeux de cette recherche. En fin d’année 2017, il proposera une seconde conférence visant à présenter les premiers résultats de ses travaux.


Gilles Ragot souhaite associer les habitants de la côte charentaise à cette étude. Une adresse mail vient d’être créée à cet effet : ragot.villasbalneaire17@gmail.com. Elle peut être utilisée pour tout signalement (photo et description) d’une villa balnéaire construite ente les années 45 et 80.

BON ANNIVERSAIRE!

En 1907, au Danemark, des architectes, pour corriger la mauvaise qualité des constructions nées d’un exode rural massif vers les centres urbains, se sont regroupés pour organiser une assistance architecturale gratuite et ouverte à tous. En France, c’est dans les années 1960 et 1970 que les débats de société ont commencé à se focaliser sur la banalisation des constructions et du cadre de vie. L’époque des grands ensembles puis des zones pavillonnaires laissait craindre déjà une France “moche”.

Il y a quarante ans, le 3 janvier 1977, la loi sur l’architecture était adoptée. Issue de longs et passionnants débats parlementaires, et portée par des figures comme Michel d’Ornano, Miche Guy ou Françoise Giroud, cette loi apporte alors des changements majeurs en faveur de la qualité architecturale. Elle encourage le recours à des professionnels et donne une plus grande portée à la responsabilité de l’acte de construire. Cette loi crée aussi et surtout une structure unique en son genre : le CAUE qui, à l’échelon du département, assure une mission de service public au bénéfice des candidats à la construction, aux élus et techniciens des collectivités territoriales, aux services de l’État ou aux acteurs de la culture et de l’éducation.

En cette date anniversaire particulière, le réseau des CAUE célèbre avec une certaine émotion et un vrai enthousiasme les 40 ans de la loi sur l’architecture.

EXPRESS’AUE
LA LETTRE D’INFORMATION DE LA FNCAUE
# 111 – 5 janvier 2017

 

Fédération Nationale des CAUE

En savoir plus sur la loi

L’aventure des CAUE, de 1977 à 2017

Pour la troisième année consécutive, les architectes ouvriront simultanément les portes de leurs agences au grand public en France métropolitaine et dans les départements d’Outre-mer les vendredi 3 et samedi 4 juin 2016.

Pour tout savoir sur la manifestation, consultez le site :
www.portesouvertes.architectes.org

Des rencontres inattendues et un accueil personnalisé attendent amateurs d’architecture, partenaires des architectes, néophytes, sur l’ensemble du territoire. Autant de lieux que de personnalités, de tailles d’agences, de modes de fonctionnement et de types de projets ; du projet mini à la réalisation maxi : chaque architecte a carte blanche pour inventer et organiser son/ses événements, dans son agence et hors-les-murs, seul ou à plusieurs.

Les journées « les architectes ouvrent leurs portes » sont avant tout l’occasion pour le grand public, du simple curieux au plus éclairé, de découvrir ou redécouvrir toute la diversité du métier d’architecte. Elles sont aussi l’opportunité pour l’architecte qui se mobilise, d’aller à la rencontre du public pour faire connaître ses compétences, montrer son savoir-faire, ses références, partager ses expériences avec l’ensemble des partenaires de l’acte de bâtir.

Soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication, financé et coordonné par le Conseil national, porté par les Conseils régionaux de l’Ordre des architectes, et mené en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignations, la Mutuelle des Architectes Français, les Maisons de l’architecture et Maison à part, l’événement « les architectes ouvrent leurs portes » vise à illustrer l’inventivité de l’architecture du quotidien et à la faire partager par le plus grand nombre.

 

 

 

Les journées Portes Ouvertes des agences d’architecture, organisées par l’Ordre des architectes, se tiendront les vendredi 12 et samedi 13 juin 2015.

Pour la 2ème année consécutive, des centaines d’agences d’architectes participent à cette manifestation sur tout le territoire.

Cette action gratuite Portes Ouvertes, destinée au grand public, permet de mieux faire connaitre le métier d’architecte dans toute sa diversité

Des rencontres surprenantes et un accueil personnalisé attendent les amateurs d’architecture, néophytes et amoureux du paysage.

 

Pour tout savoir sur la manifestation, consultez le site :

www.portesouvertes.architectes.org

ou télécharger le dossier de presse des JPO 2015

>> 50 agences d’architecture de la région Poitou-Charentes ouvriront leurs portes au public.

 

 

FLASH•AffichesJPO2015_40x60

Venez découvrir les coulisses de l’architecture

 

Consulter le site Internet de la manifestation

Télécharger le dossier de presse

Les architectes ouvrent pour la première fois collectivement les portes de leurs agences dans toute la France, vendredi 6 et samedi 7 juin 2014.

Cette action propose de rendre plus accessible le métier d’architecte en permettant au grand public de parcourir l’univers de ceux qui pensent notre environnement.
Sur l’ensemble du territoire, des architectes recevront les «curieux» qu’ils soient éclairés ou juste interpellés par l’opportunité d’une découverte. Le grand public pourra enfin découvrir les coulisses de l’architecture.

Chaque professionnel mobilisé sera prêt à parler de son métier, répondre aux questions, montrer son savoir faire, écouter les envies. Des rencontres inattendues et un accueil personnalisé attendent amateurs d’architecture, néophytes, amoureux du paysage, aux quatre coins de la France. Autant de lieux que de personnalités, de tailles d’agences, de modes de fonctionnement et de types de projets ; du particulier au public, de l’industriel au bâtiment de bureau, du projet mini à la réalisation maxi (maison individuelle, médiathèque, immeuble collectif, aménagement paysagé urbain).

Organisés par les Conseils régionaux de l’Ordre qui en sont les initiateurs, coordonnés par le Conseil Régional de l’Ordre des architectes d’Aquitaine, soutenus par le Conseil National de l’Ordre, et menés en partenariat avec les Maisons de l’Architecture, ces deux jours permettront de pénétrer les lieux et «les secrets» de la fabrication de notre cadre de vie. Ils favoriseront la rencontre avec des professionnels investis, au cœur de l’innovation, conscients des enjeux environnementaux, de l’importance existentielle de la demeure pour chacun, mais dont la réalité du fonctionnement et des pratiques restent mystérieuses pour le plus grand nombre d’entre nous.

 

 

Flyer-grand-public-10.02.2014[1]